INTRODUCTION Par Dr Mohammad `Imra

 

 

: ݿ

 

 

...

 

+15



  • :
    ( + 15 ) !

     

     

     

     
     

    La Charte Familiale Dans I?Islam

     

    INTRODUCTION Par Dr Mohammad `Imra

    Pourquoi cette charte?

    Louange Allah, Seigneur de l'univers, prire et paix sur notre matre Mohammad, le sceau des Prophtes et des Messagers, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les ont suivis dans le bien jusqu'au Jour Dernier.

    Avant l'invasion intellectuelle qui s'est infiltre dans la communaut islamique dans le cortge de l'expdition occidentale moderne -conduite par Bonaparte sur l'Egypte et l'orient (1213H-1798) -, le besoin d'laborer des chartes, des philosophies qui dlimitent la conduite des musulmans dans divers domaines de la vie, individuel, familial, social, politique, ne se faisait pas ressentir. Et cela parce que la rfrence islamique tait la seule qui rgulait et dlimitait les principes et les philosophies dans tous les autres domaines.

    Les difficults auxquelles se confrontait la vie islamique se limitaient la mise en application de ces notions islamiques, lesquelles rgissent mme les divergences jurisprudentielles secondaires. Or ces divergences sont le produit d'efforts d'interprtation personnels dans le cadre d'une rfrence unique ayant ses principes, ses philosophies, et dans le cadre de la limite fixe par l'Islam du rapprochement entre la ralit et la pratique et les idaux .

    Mais l'invasion intellectuelle occidentale a suscit un changement essentiel quand elle a transplant les rfrences d'une autre civilisation -positiviste, laque et sculaire- dans les socits orientales et islamiques, devenant ainsi le concurrent acharn de l'autorit comptente de l'Islam. Cet tat des choses a exig qu'on fasse la distinction entre les principes islamiques et les principes positivistes, laques et sculaires, dans divers domaines de la vie.

    - D'o la naissance de l'ide de la ncessit et de l'importance de la codification de la jurisprudence islamique comme parfait substitut la loi positive et laque.

    - La cristallisation de la vision empreinte de foi de l'Islam sur l'univers et la vie -l'origine de la cration, la marche, le destin, la place de l'homme dans l'univers- comme une alternative parfaite la vision positiviste et matrialiste de l'univers et de la vie.

    - La cristallisation d'une doctrine islamique rgissant les fortunes, les biens et la justice sociale -doctrine du vicariat- comme alternative au libralisme capitaliste et au totalitarisme communiste dans l'conomique et le social.

    L'invasion intellectuelle s'est infiltre dans les domaines de la vie islamique progressivement par des mthodes frauduleuses et dloyales, voire par le mlange des notions et des contenus des terminologies. Le but tant de ne pas exciter le sentiment islamique ce qui dclencherait le soulvement de la communaut pour contrer cette invasion. En plus, les cercles qui ont planifi cette invasion taient au fait de la place de la famille dans le systme des valeurs islamiques -son caractre inviolable et l'importance de l'honneur. C'est pour cela que l'invasion du domaine familial est arrive tard, un stade o les dommages avaient touch tous les autres domaines de la vie, un moment o la famille musulmane tait cerne de tous bords par l'invasion intellectuelle occidentale !

    L'agression occidentale contre les valeurs sacres de la famille musulmane et la violation de son systme de valeurs trac et formul par sa rfrence, l'Islam, a commenc avec les vagues montantes de l'occidentalisation. L'hgmonie de l'occident sur les organisations internationales augmenta et toutes les spcificits de la culture et des valeurs non occidentales furent envahies par la mondialisation -pendant les deux dernires dcennies du vingtime sicle. Ce qui imposa et impose encore aux institutions islamiques charges de la science, de la pense, et du travail, de formuler une alternative islamique dans ce domaine.

    Rle des organisations des Nations Unies dans l'invasion intellectuelle occidentale :

    L'invasion intellectuelle occidentale a commenc dans les deux dernires dcennies du sicle dernier, par la formulation du systme de valeurs dans la modernit et la post modernit , travers des chartes et des accords. Sous le couvert des Nations Unies et de ses organisations, ces valeurs connurent une dimension mondiale. Et ce, dans le but de remplacer le systme des valeurs islamiques par ce systme -qui s'oppose toutes les valeurs religieuses- et plus particulirement dans le domaine de la famille.

    Aujourd'hui, les forces occidentales hgmoniques brandissent, dans le domaine politique, le slogan du dsordre crateur , qui a pour finalit le dmembrement des socits islamiques et la dispersion des composantes de son unit, conformment aux critres ethniques, linguistiques, doctrinaux et sectaires, afin que la spoliation de ses ressources s'ternise. Il s'agit d'empcher toute solidarit et toute unit islamique pouvant dboucher sur le djihad pour la libration des terres occupes et des ressources. L'offensive occidentale sur les remparts de la famille musulmane constitue la bataille dcisive de cette campagne. Elle a pour but de causer l'anarchie dans les familles afin de les dmembrer et d'en liminer les composantes, entranant ainsi le dmembrement de toute la communaut musulmane, puisqu'elle est compose de familles.

    Nous avons pris l'exemple d'une des chartes formules par l'occident, et qui renferme le systme de ses valeurs dans la modernit et la post modernit, et que l'occident ouvre diffuser dans le monde entier et imposer toutes les civilisations non occidentales sous le couvert des Nations Unies et de ses grandes figures. Tout au long de ses Chapitres et de ses articles, nous avons constat un grand nombre de signes de destruction du systme familial islamique ax sur les valeurs et la morale. De mme, nous trouvons dans l'acte final du projet du programme de la confrence internationale pour la population et le dveloppement qui s'est tenue au Caire du 5 au 15 septembre 1994, l'exemple parlant de la dclaration de guerre la famille et au systme de valeurs et de morale que l'Islam lui a tabli.

    Partant de la nature humaine primordiale saine, l'Islam a fond la famille sur la base des relations lgales et lgitimes entre l'homme et la femme. Ainsi, dans la distinction et la complmentarit se ralise le bonheur de l'homme. L'espce humaine se perptue par la procration et la famille symbolise la pierre angulaire dans l'dification de la communaut.

    Or le document de la confrence sur la population dclare vritablement la guerre contre cette vision humaine de la famille. Il appelle au changement de l'ossature familiale , considrant que ce changement est l'espace vital pour l'action des gouvernements et des organisations gouvernementales internationales, des organisations non gouvernementales concernes, des agences de financement, des instituts de recherches . Tous ces organismes sont appels avec insistance accorder la priorit aux recherches vitales lies au changement de l'ossature de la famille. [1] Et ce, afin que la famille ne soit pas seulement la famille lgale, btie sur une relation lgitime entre l'homme et la femme, mais qu'elle englobe d'autres formes de relations -homme et homme, femme et femme-, introduisant ainsi dans le cadre familial connu et protg par la loi, toutes les formes de relations anormales et prohibes aussi bien par la religion que par la nature humaine !

    L'Islam a normalis la jouissance sexuelle, afin qu'elle soit une voie lgale vers la chastet et la procration, faisant de la sexualit un acte lgal. Par contre, le document de la confrence sur la population requiert seulement que la sexualit soit protge c'est--dire qu'elle n'entrane pas les maladies. Ainsi dpouille de ses normes religieuses, la sexualit devient un des droits licites du corps tels que boire et manger, garantis aux individus de tous ges, y compris les adolescents filles et garons, et pas seulement aux poux !

    La sant reproductrice et la sant sexuelle dont les termes sont repris plusieurs fois dans ce document renvoient : l'tat parfait de bien-tre physique, intellectuel et social qui rend les individus -pas seulement les poux- capables de jouir d'une vie sexuelle satisfaisante et protge.[2] La jouissance sexuelle et la sant reproductrice sont, comme des besoins nutritifs, un des droits des filles et des jeunes adolescentes. [3]

    L'Islam a qualifi le contrat marital par lequel on fonde la famille d' engagement solennel , fond sur l'affection, la compassion et la srnit. Le saint Coran dit : aprs que l'union la plus intime vous ait associs l'un l'autre et qu'elles aient obtenu de vous un engagement solennel ? (An-Niss' : 21)

    " "[:21]

    Et parmi Ses signes Il a cr de vous, pour vous, des pouses pour que vous viviez en tranquillit avec elles et Il a mis entre vous de l'affection et de la bont. Il y a en cela des preuves pour des gens qui rflchissent. (Ar-Roum : 21)

    " " [:21]..

    Le document de la confrence sur la population fonde la relation qu'elle appelle famille sur la simple rencontre volontaire, btie sur la licence et le libertinage. C'est pour cela qu'il a dpouill cette relation de toute dimension religieuse. Il n'est donc pas tonnant que les termes Allah et religion ne puissent figurer dans aucun de ses Chapitres ou articles !

    L'Islam incite au mariage prcoce dans le but d'assurer l'abstinence et la chastet des jeunes qui ont atteint la pubert. Mais le document de la confrence sur la population interdit et incrimine le mariage prcoce. À sa place, il propose des alternatives parmi lesquelles on trouve la fornication prcoce ! Il appelle les gouvernements augmenter l'ge limite du mariage l o besoin se fait sentir, et ce en crant des alternatives qui dispensent du mariage prcoce. [4]

    En d'autres termes, c'est un appel la restriction du licite et l'largissement du champ de l'illicite . L'illicite devient un droit corporel pour tous ceux qui sont sexuellement actifs, quel que soit leur ge, quelles que soient les formes que peuvent prendre ces relations !

    L'Islam fonde la relation entre l'homme et la femme -surtout dans le cadre familial- sur les bases de l'affection, de la compassion et de la tranquillit, et fait des femmes des sours germaines des hommes -tel que mentionn dans le hadith-, et garantit aux femmes les droits quivalents leurs obligations, conformment la biensance : elles ont des droits quivalents leurs obligations, conformment la biensance (Al-Baqara : 228)

    " "[: 228]

    ; Les croyants et les croyantes sont allis les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blmable accomplissent la Salt, acquittent la Zakat et obissent Allah et Son messager. Voil ceux auxquels Allah fera misricorde, car Allah est Puissant et Sage. (At-Tawba : 71)

    " "[: 71]

    Le document de la confrence sur la population, qui s'est abreuv de la civilisation occidentale matrialiste, vise faire de cette relation, une relation commerciale et matrielle o les valeurs, les idaux et la morale sont chosifis. Au lieu de parler du traitement de la femme avec quit et son galit avec l'homme, il aborde plutt le problme de l'mancipation de la femme. Il parle de l'assimilation totale de la femme dans la vie socitale , de la participation de l'homme l'ducation des enfants et au travail mnager.[5] Cette vision s'oppose la rpartition naturelle des tches qui a toujours t de mise dans la vie de l'humanit depuis la nuit des temps.

    Ce qui est plus trange et plus paradoxal est que l'occident se bombe le torse quand il parle de libert, de libralisme et des droits de l'homme, tout en niant aux autres nations et civilisations leurs droits au choix d'un systme de valeurs qui leur sied ! L'occident use de l'incitation et de l'intimidation pour imposer ses principes et ses philosophies au monde entier. Cette attitude ressort clairement dans le document travers l'annonce d'attribution de subventions en vue de mettre excution les valeurs et les philosophies prnes. On comprend ds lors pourquoi des termes tels l'engagement , l'obligation se rptent : Les gouvernements leur niveau le plus lev de prise de dcision doivent s'engager raliser les fins et les objectifs mentionns dans ce programme d'action.[6] Mise en ouvre de garanties et de mcanismes de partenariat pour garantir l'excution de ces mesures.[7] L'assemble gnrale des Nations Unies doit se pencher sur l'excution de ce programme d'action. [8]

    Lorsque certains pays ont voulu qu'il soit stipul dans le document que : l'excution des politiques sur la population est un droit souverain qui va de pair avec les lois nationales. , le document a avort ce droit aprs l'avoir adopt, en stipulant que ce droit s'inscrit dans le cadre de l'observance des normes internationales des droits de l'homme. [9], normes que l'occident a labores pour exprimer sa philosophie dans ce domaine.

    Quant aux incitations contenues dans ce document, elles se rsument aux aides dans les domaines du dveloppement qui aidera la propagation de cette dpravation. Le document stipule que : La communaut internationale doit prendre des mesures telles que le transfert vers les pays en dveloppement de la technologie leur permettant de produire et de distribuer les moyens contraceptifs de bonne qualit, ainsi que d'autres produits ncessaires au service de la sant reproductrice, et ce dans le but de parvenir l'autonomie dans ce domaine ! [10]

    C'est donc dans ce domaine que l'occident aide les pays en dveloppement tre autonomes ! Le domaine de la production et de la distribution des moyens contraceptifs de bonne qualit, et bien d'autres produits ncessaires pour garantir la jouissance sexuelle protge tout le monde, tous les ges !

    Le message de la charte familiale

    À travers ces exemples tirs du document prcit, il ressort que la communaut est sujette une invasion qui a atteint son dernier retranchement, la famille musulmane, et a attaqu le systme des valeurs qui la rgit. Cette situation exigeait l'laboration de cette charte, la charte familiale dans l'Islam, afin que, couple d'une note exgtique, elle serve de guide clairant la voie du musulman, homme ou femme, et qu'elle soit une rfrence aux socits musulmanes, ses organisations nationales, ses gouvernements et ses organismes rgionaux. Bien plus, c'est une rponse aux chartes de cette invasion idologique qui cherchent -avec le concours de leurs prolongements cancreux dans nos socits- envahir la dernire forteresse de l'Islam et de sa communaut. La forteresse de la famille dans le monde islamique.

    Nous sommes avec l'occident face deux visions diffrentes de la libert. Chacune mane de la philosophie du regard projet sur la place de l'homme dans l'univers, et sa relation avec Dieu.

    Dans l'Islam : Allah a fait de l'homme Son vicaire sur terre, afin qu'il vhicule le message pour lequel il s'est engag, et ce dans les limites et les normes bien dfinies. La libert de l'homme est donc rgie dans l'Islam par les articles du contrat et de l'engagement du vicariat, matrialis par les religions divines.

    Alors que selon la vision positiviste de l'occident, l'homme est le matre de l'univers ; seule sa raison est l'autorit suprme laquelle il se fie. Sa libert n'a pas de limite sauf celle trace par sa volont, et n'a de normes que les lois qu'il a dfinies lui-mme. Les ulmas de l'Islam avaient dj remarqu cette diffrence essentielle dans la vision de la libert, depuis les dbuts de l'invasion intellectuelle de l'orient islamique par l'occident. Le savant `Abd Allah an-Nadm (1261-1313H, 1845-1896) a critiqu la vision occidentale de la libert en ces termes :

    Si l'on dit que la libert exige que personne ne s'immisce dans les affaires prives d'autrui, nous dirons que dans ce cas on retourne la bestialit et sort des frontires de l'humanit. La vraie libert est la revendication des droits et le respect des limites. Si cela est permis en Europe, alors il est noter que chaque communaut a ses us et coutumes, ses liens religieux et environnementaux, ce libertinage ne convient pas avec la morale des musulmans, ni leurs rgles religieuses, ni mme leurs mours. [11]

    Nous sommes les adeptes d'une religion qui a entour le systme de valeurs qui rgit la famille d'un halo de saintet, lorsqu'il l'a btie sur l'engagement solennel , qui regroupe des valeurs telles que l'affection mutuelle, la compassion et la quitude.

    De plus, cette religion a trac les contours et a dfini les voies et les moyens de rsoudre les problmes de cette famille. Que ce soit la rpugnance ou la dsobissance , la discorde , l'Islam a fait de l'arbitrage. de la consultation les moyens de rsoudre ces difficults.

    Nous sommes les fils de cette civilisation qui a dfini ces valeurs religieuses et leur a donn une forme en les mettant en application tout au long de l'histoire de l'Islam. De sorte que nous avons vu la fondation des biens de mainmorte (Al-Awqf) , la premire fondation nationale qui a financ la mise sur pied de la civilisation islamique et sa rnovation, affecter des fonds considrables l'institution charge des affaires familiales, et ce dans le but de faciliter le mariage et de trouver une solution ses problmes. Ces fonds ont facilit :

    1- Le mariage des besogneux et des besogneuses.

    2- La fourniture de bijoux et d'objets de beaut ainsi que le ncessaire pour le mariage des maries pauvres.

    3- La fourniture de lait sucr destin l'allaitement aux femmes qui allaitent.

    4- La fondation de maisons pour accueillir et prendre en charge des femmes en colre qui n'ont pas de famille, ou celles dont les familles sont loignes. Elles sont prises en charge par des femmes bien formes, leur tte se trouve une responsable qui est charge de rconcilier les couples en colre.

    5- L'affectation de fonds pour la prise en charge des orphelins et des enfants abandonns.

    C'est ainsi que l'Islam a labor pour la famille la charte de ses valeurs et de sa morale. La civilisation islamique a mis ces valeurs en pratique dans la mesure du possible, avec des diffrences dans la mise en application, la ralit restant proche de l'idal tout au long de l'histoire islamique.

    L'importance majeure de cette charte rside dans sa capacit faire face l'offensive occidentale sur la forteresse de la famille musulmane. Cependant, son rle ne se limite pas celui de barrire protgeant la famille musulmane dans les socits islamiques. Bien plus, son importance rside dans le fait qu'elle constitue une dclaration islamique internationale partant de l'universalisme de l'Islam, sa guidance de l'humanit entire, pour tre la boue de sauvetage de la famille, partout et dans toutes les civilisations. Au nom de l'Islam, elle lance un appel aux gens dous de sagesse, aux hommes dont la nature est intacte, toutes religions confondues, de venir une parole commune.

    C'est une alternative islamique toute chose relative la famille que l'Islam n'admet pas, alternative propose aux confrences internationales par l'entremise des organisations fminines fidles leur religion. C'est une dclaration islamique internationale pour sauver la famille de la dpravation que lui a impose la mondialisation.

    C'est l le message de cette charte, son importance et ses objectifs. Nous implorons Allah de faciliter leur ralisation. Il est digne d'tre implor, Il est celui qui exauce par excellence.



    [1] Projet du programme d'action de la confrence internationale pour la population et le dveloppement, Chap. 12, paragraphe 24, traduction arabe officielle, dition 1994

    [2] Ibid, Chap.7 Paragraphes 1-5

    [3] Ibid, Chap.4 Paragraphe 2

    [4] Ibid, Chap.4 Paragraphe 21

    [5] Ibid, Chap. 4 Paragraphe 26

    [6]Ibid Chap. 16 Paragraphe 7

    [7]Ibid Chap. 4 Paragraphe 9

    [8]Ibid Chap.16 Paragraphe 21

    [9] Ibid, Chap.2 Principe 4

    [10]Ibid, Chap. 7 Paragraphe 23

    [11]Abd Allah an-Nadm, Magazine al-Ostdh, No 19 du 8 Djomda ath-Thn 1310 H, 27 dcembre 1892, P.439

     
     

     

     

      |     |    |    | 
    1999 -  2012

    Internet explorer